Agriculture
La production et la consommation de viande bio gagnent du terrain

La production et la consommation de viande bio gagnent du terrain

La culture biologique est en pleine expansion depuis près de 20 ans. Elle passe par la production de plusieurs aliments, dont la viande. Pour comprendre amplement le mécanisme de production et de consommation de la viande bio, découvrez cet article.

La production de la viande bio

En 2020, le bio a gagné 15 % du marché des consommateurs français. La production de cette viande est passée de 30 000 à 60 000 tonnes en 5 ans pour toutes espèces animales. Les statistiques témoignent d’un accroissement de 12 % pour les bovins, de 11 % pour les ovins et de 1 % pour les veaux. De plus, 18 % de nouvelles boucheries artisanales ont vu le jour. Par rapport à 2019, une hausse de 10 % d’animaux biologiques abattus a été enregistrée.

D’origine animale, la viande bio est produite à partir d’animaux élevés selon les normes conformes à l’environnement. Contrairement à la viande conventionnelle, les éleveurs de ce type de viande n’utilisent aucun produit chimique ni aucun Organe Génétiquement Modifié.

L’objectif des producteurs est de s’assurer du confort et du bien-être des troupeaux. Pour mener à bien cette mission, ils soignent les bêtes malades avec des méthodes naturelles et préventives (phytothérapie ou homéopathie). Par ailleurs, selon une étude réalisée par des scientifiques, le continent européen se nourrira, exclusivement, d’ici 2050, d’aliments 100 % bio. Mais, pour atteindre ce résultat, chaque individu devra consommer moins 30 % de protéines animales.

La consommation de la viande bio

Sur quatre consommateurs de viande, 3 se nourrissent par moment de viande bio en France. Les personnes âgées se tournent de plus en plus vers cette viande en raison des bienfaits qu’elle apporte à l’organisme. En effet, la viande est saine, a bon goût et apporte les nutriments qu’il faut au corps humain. Elle est donc bénéfique pour la santé et respecte la nature. D’après la Commission Bio d’INTERBEV, c’est le coût élevé de la viande qui freine sa consommation chez la plupart des individus.

Le logo de la communauté européenne est l’élément clé qui permet de reconnaître la viande bio. Présent sur les emballages de viande, elle permet de certifier l’authenticité et la qualité du produit. Le consommateur est alors sûr de ce qu’il mange respecte toutes les règles en matière d’environnement et de santé. Les animaux grandissent dans de grands espaces aérés pour éviter qu’ils ne se sentent en captivité. Beaucoup de contrôles sont effectués à la ferme, dans les ateliers de vente, de transformation ou de stockage pour attester des vertus du produit.

Sources :

https://www.lafranceagricole.fr/actualites/elevage/filiere-la-viande-bio-continue-de-gagner-du-terrain-malgre-la-crise-1,0,2983495553.html

https://www.web-agri.fr/agriculture-biologique/article/180348/le-production-de-bovin-bio-multipliee-par-trois-en-dix-ans

https://www.bfmtv.com/economie/consommation/le-bio-pourrait-nourrir-l-europe-a-condition-de-diviser-par-deux-notre-consommation-de-viande_AV-202106220211.html

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *